La perte du Bonheur, la rivière souterraine et sa résurgence à l’abîme de Bramabiau

Géologie autour de Camprieu et Saint-Sauveur des Pourcils

 

 
 
Echelle des temps et evenements geologiques en Cevennes

Paysage karstique – grotte et rivière souterraine – filon minier Pb-Ag-Cu-Zn

 

13 km – 1 journée

Camprieu

 

Facile avec de bonnes chaussures

GR et PR balisé en jaune

Niveau scientifique intermédiaire

Prévoir vêtement chaud pour la visite (10°C durant 1h30)

Ce circuit débute sur le causse de Camprieu où la rivière le Bonheur disparaît sous le calcaire pour ressurgir 700 m plus loin à l’abîme de Bramabiau. Après la visite de l’abîme (payante), vous découvrez la vallée de Bramabiau, sa géologie très diversifiée marquée par une faille minéralisée à plomb-cuivre-argent-zinc de la concession de Saint-Sauveur des Pourcils. Votre parcours traverse le granite remonté par le chevauchement au niveau des calcaires et du grès… À proximité de la maison forestière de Saint-Sauveur des Pourcils, un arboretum a été implanté pour tester l’adaptation des essences sur ces sols variés. Puis vous longez la vallée et découvrez le granite au fond de la rivière avant de remonter dans les grès, argiles et les calcaires sur le causse de Camprieu.

 

La perte du Bonheur

Au village de Camprieu-Saint-Sauveur, se garer sur le parking à l’entrée du village devant le stade. Suivre GR et PR balisé en jaune. À la fourchette, prendre à droite, puis quand le sentier rejoint le PR avant le poteau, descendre à droite jusqu’à une corniche. La rivière le Bonheur disparaît dans les réseaux souterrains du karst du plateau de Camprieu à l’aven du Balset. 700 m plus loin, elle ressort en changeant de nom à l’abîme de Bramabiau. Au point dit « Perte du bonheur », suivre PR en jaune. Le chemin arrive à une intersection avec un portail. Remonter jusqu’au bâtiment pour faire la visite de la rivière souterraine.

La visite de l’abîme de Bramabiau

Prendre un ticket au bâtiment d’entrée en haut, puis redescendre un kilomètre jusqu’à l’entrée de l’abîme pour suivre la visite. La visite guidée de l’abîme de Bramabiau permet de traverser une partie du réseau creusé par la rivière du Bonheur. Les aménagements bien sécurisés, mais discrets permettent d’apprécier et de découvrir cette traversée dans les conditions les plus naturelles possibles donnant à l’expérience une dimension authentique. Après la visite, retrouvez le portail et le GR que vous allez emprunter.

Le granite et la faille

La présence du granite, plus haut que le calcaire, bien que plus ancien, s’explique par l’existence d’une faille Est-Ouest qui juxtapose le granite au nord de la faille sur les calcaires au sud de la faille. Ce chevauchement formé dès la fin de l’orogénèse hercynienne, il y a 300 Ma, a rejoué à plusieurs reprises et est minéralisé. À l’intersection des panneaux, descendre à gauche, dir. Ferme de Boissière. À la patte d’oie, prendre à gauche le balisage jaune.

Les calcaires

Ce sont des dolomies déposées dans la mer, il y a 200 Ma (Hettangien). Ces calcaires reposent sur le socle granitique et schisteux de la chaine hercynienne entièrement érodée et aplanie à cette époque. Dès 100 Ma, mais surtout à partir de 45 Ma lors de la formation de la chaine de montagnes Pyrénéo-provençale la mer se retire et les reliefs se forment. Au nord de la faille des Cévennes, des failles juxtaposent le granite et schiste du socle avec les calcaires plus récents.

La Boissière et les grès

La ferme abandonnée de 1851 appartient à l’ONF. Elle fait partie des domaines agricoles rachetés à la fin du XIXe par le service des Eaux et forêts pour les transformer en maison forestière. Les grès et marnes du Trias proviennent de sables, d’argiles et de calcaires déposés il y a 250 Ma sur la chaine hercynienne érodée et aplanie. À l’intersection, prendre en face à droite vers la fonderie.

Concession de Saint-Sauveur

Le filon de plomb argentifère et cuivre a été exploité de 1862 à 1933. La concession est rachetée en 1944 et prospectée. On y trouve aussi du zinc. L’arrêt définitif des travaux miniers a été demandé en 2007. On récupère une piste, prendre le sentier tout droit, sur la droite, dir. Saint-Sauveur.

L’arboretum de Saint-Sauveur des Pourcils

Vous arrivez par une allée de charmes dans l’arboretum planté au XIXe siècle autour du domaine forestier de Saint-Sauveur des Pourcils. Implanté sur un sol varié (grès, calcaire, schiste, granite), il a permis de tester l’adaptation des essences selon les types de sols. Il possède une centaine d’espèces d’arbres comme le cèdre blanc de Californie, le Pin pleureur de l’Himalaya ou l’araucaria. Vous arrivez à la passerelle. Des arbres typiques de la ripisylve, forêt de bord de rivière tel l’aulne glutineux sont implantés. À l’intersection, aller à droite vers la conduite forcée. Traverser le pont. Suivre le PR en jaune. Traverser la conduite forcée, puis à gauche, dir. Camprieu. Suivre le PR balisé à gauche. Descendre à la rivière en suivant le PR.

Au fond de la rivière, vous pouvez observer le granite avec une orientation des feldspaths qui souligne sa fluidité avant sa cristallisation, il y a 300 Ma. Quelques mètres en remontant on observe la limite grès-granite.

À l’intersection (La Clédette) prendre à gauche, puis dans le tournant suivre tout droit le PR jaune. Vous remontez sur Camprieu dans l’argile et le calcaire.

Pour découvrir le sentier « Camprieu… Le bonheur retrouvé », procurez-vous la fiche détaillée du sentier (1  journée).

> Espace Membres

La fiche et la trace GPX du sentier « Camprieu… Le Bonheur retrouvé » à télécharger

 
 

La sortie du 24 juillet 2021

24 juillet, 9 h du mat , Camprieu, sur le parking du stade, une surprise nous attendait ! En effet, c’est ce jour et ce lieu qui a été choisi pour le départ de la 22e édition de Cycl’Aigoual Région Occitanie ! Au milieu des vélos, de la foule et de la brume, nous nous sommes finalement retrouvés à seize pour une quête du Bonheur !

Nous trouvons enfin le Bonheur et le suivons le long d’une corniche pour le voir filer une nouvelle fois sous le causse de Camprieu… Qu’importe, nous rejoignons l’abîme de Bramabiau, sa résurgence, pour le suivre sous terre et ne plus le quitter de la journée. Cette plongée souterraine au cœur du karst sur les traces qu’Edward Alfred Martel et ses collègues ont emprunté en 1888 est une expérience émotionnelle et sensorielle inoubliable. Nous suivons les galeries creusées par la rivière il y a 2 millions d’années, découvrons une brèche, un filon de baryte, des contre-empreintes de dinosaures, pour remonter sur le plateau.

Nous pique-niquons au bâtiment d’entrée de Bramabiau, l’occasion de prendre un bon café en étudiant la vallée du Bonheur et sa faille minéralisée que nous allons suivre cet après-midi. Florence nous explique enfin, schéma à l’appui, comment le granite juxtapose voir même dans le cas d’aujourd’hui, est au-dessus des calcaires, pourtant plus récents.

Le circuit débute dans le granite, se poursuit dans du calcaire puis dans des grès. Sophie, ingénieur forestière nous explique l’évolution des sols et du couvert forestier en fonction de la nature des sols acides ou calcaires. Nous arrivons à l’arboretum et au domaine forestier de Saint-Sauveur des Pourcils non loin d’un valat où une faille minéralisée à plomb, cuivre et zinc a été exploitée. Philippe, qui est allé repérer dès la veille le filon en amont, nous montre un échantillon des minéralisations et nous explique l’exploitation industrielle de la mine et des aménagements associés (barrage, conduite forcée, centrale hydroélectrique…). Puis nous descendons retrouver le Bonheur, dont l’appellation a été changée en “Bramabiau”. Nous longeons la rivière et, au niveau d’un pont, nous observons le granite dont l’alignement des cristaux de feldspaths potassiques indique la fluidité du magma avant sa cristallisation en granite, il y a 300 Ma. Enfin, nous remontons tranquillement sur le Causse de Camprieu pour clôturer cette journée riche et instructive devant une bonne bière.

Le paysage karstique des Causses

La géologie pour tous

Ouverture de la Pangée (carte USGS).

La tectonique des plaques

"Sur les épaules de Darwin" d'après Jean-Claude Ameisen

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 1 Les sorciers font parler les cailloux.

Géologie de la France - Partie 1

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 2 Les sorciers en font des montagnes

Géologie de la France - Partie 2

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Vidéo sur la stratigraphie -

La stratigraphie

Vidéo expliquant l'histoire et les principes de la stratigraphie.

Pour en savoir plus

Carte géologique des Cévennes schisteuses (feuille à 1/50 000 de Saint-André-de-Valborgne) par Florence Arnaud, 1997.
Carte géologique des Cévennes schisteuses par Florence Arnaud, 1997
Carte géologique des Cévennes d'après Pelet, 1972

Références bibliographiques sur la géologie des Cévennes.

Randonnées à pied

Les sentiers géologiques en Cévennes

Sentier géologique de Ruas

La randonnée géologique de Ruas

Fiche détaillée du sentier de Ruas.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Piliers de dolomies

La randonnée des corniches dolomitiques de Cassagnes

Fiche détaillée du sentier des corniches dolomitiques de Cassagnes.

Version numérique PDF avec schéma et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Vue du col du Perjuret sur la vallée du Tarnon vers Fraissinet-de-Fourques

L'itinéraire géologique à travers les Cévennes

Fiche détaillée de l'itinéraire géologique à travers les Cévennes en 2, 3, 4 et 5 jours

Version numérique PDF avec la carte et la trace GPS de l'itinéraire routier - À partir de 2,90 €

 
Vue sur la vallée de Bédouès et Cocurès depuis Florac.

La randonnée géologique de Florac

Fiche détaillée du sentier de Florac.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sous la corniche - Camprieu (photo Philippe Gaubert)

La randonnée géologique de Camprieu

Fiche détaillée du sentier de Camprieu.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier de Fraissinet-de-Fourques

La randonnée géologique de Fraissinet-de-Fourques

Fiche détaillée du sentier de Fraissinet-de-Fourques.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sur les crêtes (photo Carlos)

La randonnée géologique de Génolhac

Fiche détaillée du sentier de Génolhac.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sentier géologique de Barre-des-Cévennes: Vue sur le Causse

La randonnée géologique de Barre-des-Cévennes

Fiche détaillée du sentier de Barre-des-Cévennes.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier géologique du Col Saint-Pierre

La randonnée géologique du Col Saint-Pierre

Fiche détaillée du sentier du Col Saint-Pierre.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

 

Demander une formation

 

Histoire géologique des Cévennes

Demander une conférence

 

Histoire géologique des Cévennes

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !