Les animaux de la préhistoire – leur relation avec l’homme – l’abri des Pêcheurs dans les Gorges du Chassezac (Ardèche) et l’homme de Néandertal

Frise chronologique de l'INRAP
Préhistoire – grotte
Site en bord du Chassezac
Casteljau – Gorges du Chassezac
Hors sentier Niveau scientifique facile

L’abri des Pêcheurs, dans les Gorges du Chassezac, est occupé du Paléolithique moyen au Paléolithique supérieur, notamment par l’homme de Néandertal. C’est un gisement majeur de la faune du Quaternaire dont l’étude informe sur l’environnement, il y a entre 110 000 ans et 39 000 ans. Cet article est consacré aux animaux du Quaternaire et leur relation à l’homme qui évolue au cours des temps préhistoriques.

 

– L’abri des Pêcheurs vu du ciel –
Exploration et recherche du drône Zébulon de Frédéric Bertho

Cet article a été réalisé avec l’aide de Frédéric Bertho, réalisateur de la vidéo sur « Eh toi ! T’es plutôt Cro-Magnon ou Néandertal ? » sur la chaîne YouTube « Ces portes qui donnent ».

Comment connait-on les animaux de la préhistoire ?

Les archéozoologues étudient les ossements prélevés sur les sites, généralement dans les vestiges de repas. Ils déterminent les espèces présentes, lesquelles étaient consommées, élevées, chassées ou honorées dans certains rituels. L’étude des grottes ornées permet également de connaître les animaux présents à l’époque où ces derniers étaient dessinés. La grotte présentant le plus de diversité de la faune animale est la grotte Chauvet, dans le sud de l’Ardèche.

Quel rapport ont les hommes préhistoriques avec les animaux ?

Les animaux sont envisagés comme ressource pour la nourriture, leur fourrure et leur peau pour se protéger du froid, leurs os ou bois (outils ou armes), leurs tendons et leurs dents, leurs poils pour des brosses, même la graisse et la moelle sont récupérées. Au Paléolithique, l’animal est un être vivant placé sur la même échelle que l’être humain. Il y a des traces de chasse, mais aussi de rituel. À la fin du Paléolithique, lors de l’ère glaciaire, l’homme chasse le renne, le cheval sauvage, le lièvre et pêche le saumon. Au Néolithique, vers 10 000 ans, le rapport à l’animal change. L’animal subit un rapport de domination, il est parqué, façonné, transformé. Les animaux sont domestiqués, l’auroch devient la vache, la chèvre devient domestique, le mouflon donne le mouton et le sanglier devient le porc. Le chien domestiqué avant le Néolithique est sacrifié et consommé au Néolithique. Bien que l’animal soit domestiqué, une partie des animaux sauvages est chassée et mangée. Les animaux domestiques sont sélectionnés et changent autant physiquement que psychologiquement. L’auroch et le bovin deviennent l’objet de cultes.

Quels animaux ont vécu en même temps que l’homme préhistorique ?

Les principaux mammifères qui ont vécu au temps préhistoriques représentés dans l’art pariétal :

  • L’auroch se retrouve dessiné dans les grottes ornées du Paléolithique. Il ressemble aux bovins domestiques et a été domestiqué il y a 11 000 au Proche-Orient. En Europe, il existe à l’état sauvage au Néolithique et disparait il y a un peu plus de 600 ans.
  • Le bison des steppes, le bison européen du Paléolithique, représenté sur les fresques est issu d’une hybridation avec des aurochs. Il disparait il y a 10 000 ans à la fin de la dernière glaciation.
  • Le rhinocéros laineux, que l’on retrouve dans l’art pariétal de la grotte Chauvet dans 65 représentations a vécu en Eurasie entre – 400 000 et – 10 000 ans avant notre ère.
  • Le mammouth, le plus grand mammifère terrestre de l’époque, apparu il y a 4 ou 5 millions d’années, disparait il y a 12 000 ans en Europe. La dernière espèce de mammouth est attestée au nord de la Sibérie vers 1 700 ans av. J.-C. Il est bien représenté dans l’art pariétal français. Son ivoire et ses os étaient taillés ou gravés.
  • Le mégacéros ou élan irlandais, apparu il y a 500 000 ans a disparu il y a 9 000 ans en Irlande et il y a 7700 ans en Sibérie. Il est peu représenté dans l’art pariétal et était peu chassé. Le renne apparait en France il y a 600 000 ans, particulièrement chassé jusqu’à 10 000 ans où il part de France pour rejoindre des contrées plus au nord. Peu représenté dans l’art pariétal, ses os et ses bois ont été très utilisés dans l’art mobilier.
  • Le lion des cavernes, l’un des plus grands prédateurs du Paléolithique supérieur, est représenté dans les grottes ornées (particulièrement dans la grotte Chauvet). Il était présent en Europe entre 500 000 et 11 000 ans, chassait les rennes et les jeunes ours. Il a disparu lors de la dernière glaciation.
  • L’ours des cavernes a vécu en Europe entre 250 000 et 10 000 ans, était relativement peu présenté dans l’art pariétal.

Bibliographie sur l'abri des Pêcheurs

Pour illustrer cet article, nous vous présentons l’abri des Pêcheurs, une cavité allongée développée à partir d’une diaclase verticale s’ouvrant dans les falaises calcaires des gorges du Chassezac,  orientée vers le sud-est, à plus de 26 m au-dessus du lit actuel de la rivière. Cette caverne occupée du Paléolithique moyen au Paléolithique supérieur, notamment par l’homme de Néandertal, est un gisement majeur de la faune du Quaternaire. Les fouilles de 2005 ont permis de récolter 233 vestiges fauniques de mammifères en place dont 205 ont pu être déterminés. Un tiers des espèces représente des carnivores, principalement l’ours des cavernes et le loup.

Les carnivores de l’abri des Pêcheurs

En 1984, Balme a identifié dix espèces de carnivores dans les niveaux du Paléolithique moyen : le loup, le dhole (chien sauvage), le renard commun, l’ours des cavernes, l’ours brun, la hyène des cavernes, le lion des cavernes, la panthère, le lynx et le chat sauvage. Le degré évolutif du loup et de l’ours des cavernes rattache l’ensemble au Würm ancien, il y a 100 000 à 50 000 ans.

Les herbivores de l’abri des Pêcheurs

En 1987, Crégut-Bonnoure détermine les herbivores de l’abri des Pêcheurs, le sanglier, le cerf géant, le cerf élaphe, le renne, l’aurochs ou le bison, le chamois et le bouquetin. Le bouquetin est l’espèce la mieux représentée, en particulier à la base du remplissage. Le rhinocéros laineux est attesté à la fin du Paléolithique moyen. Les animaux sont morts naturellement dans la cavité sans intervention de l’homme, mais avec de nombreuses traces de dents de loups sur les ossements. La présence de rennes indique un climat frais et une ouverture du milieu.

Les rongeurs de l’abri des Pêcheurs

Les rongeurs abondants et diversifiés sont caractéristiques du Pléistocène supérieur. Le campagnol nordique associé ponctuellement au siciste de bouleau et au campagnol des steppes souligne le caractère froid du climat atténué par la présence du campagnol provençal. La présence du loir, du lérot, du mulot sylvestre et du campagnol suggère l’existence de zones boisées à proximité du site. Cette association de rongeurs indique un environnement en mosaïque avec des espaces ouverts et des zones forestières, évoluant sous un climat froid et humide au Paléolithique moyen.

Les reptiles et amphibiens de l’abri des Pêcheurs

Les amphibiens, tels le crapaud commun, le crapaud calamite et la grenouille rousse et les reptiles, comme le lézard vert, la couleuvre vipérine et la vipère aspic, retrouvés lors des fouilles évoquent un climat plus frais et plus humide qu’actuellement. Le paysage semble dominé par un bois ou forêt fraîche et humide ponctuée par des zones plus ouvertes et à sol meuble favorable au crapaud calamite et de la présence d’un point d’eau permanent comme l’atteste la présence de la couleuvre vipérine. En contrebas la présence du cours d’eau est illustrée par les nombreux restes de poissons et par la présence du castor.

Les oiseaux de l’abri des Pêcheurs

La présence du chocard à bec jaune au sommet du paléolithique moyen indique l’existence d’espaces découverts sous un climat relativement frais. En dessous, les dépôts comprennent des espèces de climats froids et de milieux ouverts  ou de zones forestières comme le tétras-lyre. À la base de la séquence, les espèces indiquent un climat relativement froid et humide comme le montre la présence de la sarcelle d’hiver, le hibou du marais et les scolopacidés. D’autres espèces comme le faucon crécerellette, la perdrix bartavelle, la perdrix grise et l’hirondelle des rochers suggèrent un climat plus clément.

Occupation de l’abri des pêcheurs

Quelques ossements d’animaux comportant des marques de percussions d’humains montrent de brefs passages d’hommes dans la cavité. L’identification d’une canine est attribuée à l’homme de Néandertal. L’abri a servi au cours des temps préhistoriques de refuges pour les animaux et les humains. La datation isotopique (234U/230 Th) d’ossements et de planchers stalagmitiques montre un âge des niveaux compris entre 39 000 ans et 110 000 ans.

Où dormir vers les Vans et les Gorges du Chassezac ?

La vidéo de Frédéric Bertho

Eh toi ! T’es plutôt Cro-Magnon ou Néandertal ?

Frédéric Bertho

Frédéric Bertho

Randonneur et passionné d'Histoire depuis toujours, Frédéric Bertho n'a de cesse de rechercher, lors de ses pérégrinations, le sens de ce qu'il observe. Partant du principe que rien n'existe au hasard, il s'attache à redécouvrir l'histoire de ceux qui ont participé à la création de notre environnement actuel, et partage désormais le fruit de ses recherches sur sa chaîne YouTube "Ces portes qui donnent"...
Qui donnent vers quoi d'ailleurs ?
C'est justement là que l'aventure commence.
Logo de l'INRAP, l'Institut national de recherches archéologiques préventives

INRAP

Le site de l'Institut national des recherches archéologiques préventives
Logo du site sur la préhistoire hominides.com

HOMINIDES.COM

Un site consacré à la préhistoire
Logo de la société préhistorique française

Société préhistorique française

Site de la société créé en 1904

La préhistoire pour tous

Émission "C'est pas sorcier" sur les hommes préhistoriques
Émission "C'est pas sorcier" sur la bipédie
Émission "c'est pas sorcier" sur "Lucy, Néandertal, Cro-magnon"
Émission "c'est pas sorcier" sur le "Néolithique, un tournant pour l'humanité"
Émission "C'est pas sorcier" sur les hommes de Néandertal

Émission "C'est toujours pas sorcier" sur "La grotte Chauvet: l'origine de l'art"

Les sciences de l'archéologie

Le travail de l'archéozoologue, Ginette Auxiette, Film INRAP 5'34"

Pour en savoir plus sur la préhistoire

Sur les traces de l'humanité

"Chasseurs de cavernes" de Laurent Bruxelles

Émission radio sur France-culture "Carbone 14" - 2017 - 30 mn

L'homme de Néandertal

L'homme de Néandertal

Conférence du 14 juillet 2021 par Silvana Condemi, chercheuse au CNRS, 43 mn, tout public

Néandertal, dans les pas d'une autre humanité

Fim de David Geoffroy,2022, 52 mn

Quelle créature est donc Néandertal ?

Entretien du 12 juillet 2022 avec Ludovic Slimak - Chercheur CNRS - sur l'homme de Néandertal - 1h56'  

Néandertal, tisseur de cordes

Conférence du 5 avril 2021 par Marie-Hélène Moncel - Chercheuse CNRS - 43 mn - Niveau expert

Homo sapiens en Europe il y a 46 000 ans

Conférence du 27 juin 2022 au musée de l'homme
Jean-Jacques Hublin, prof. au collège de France

Néandertal : Portrait caché

Émission du 10 mai 2023 sur France Culture, La science CQFD avec Ludovic Slimak et Amélie Vialet - 58 mn

Sapiens et Néandertal : les brins croisées

Émission du 23 septembre 2023 sur France culture
Évelyne Heyer, prof. anthropologie génétique au muséum national d'Histoire naturelle - 32 mn

Ainsi meurent les néandertaliens

Émission Carbone 14 du 1 juillet 2023 sur C14 de France culture
Ludovic Slimak, chercheur CNRS - 30 mn

Le Néolithique

Le Néolithique de Jean Guilaine

Émission radio sur France-culture "Le salon noir" - 2015 - 30 mn

Le Néolithique : le voyage sans retour ? de Fanny Bocquentin, CNRS

Émission radio sur France-culture "Carbone 14" sur le Néolithique dans le croissant fertile - 29 mn

La méditerranée dans "la longue durée" de Jean Guilaine

Émission radio sur France-culture "Carbone 14" sur le Néolithique - 2018 - 29 mn

Carnac, sur les traces du royaume disparu

Film 92 mn sur les menhirs de Carnac

Le rapport à l'animal

Animal : Une expo de bête(s) !

Une exposition sur le lien de l'homme à l'animal réalisée par les élèves-conservateurs de l'Institut National du Patrimoine

L'art pariétal

L'art des cavernes en action - Tome 1 - Les animaux : modèles Aspect, locomotion, comportement – Marc Azéma - ed Errance

L’art des cavernes en action – Tome 1

Les animaux : modèles Aspect, locomotion, comportement – Marc Azéma - ed Errance 2009

Jean-Loïc Le Quellec, d'après une pré-histoire vraie

Émission du 17 février 2023, La Science CQFD dans France-culture par Jean-Loïc Le Quellec, antropologue au CNRS - 58 mn

L’art des cavernes en action – Tome 2 -

L’art des cavernes en action – Tome 2

Les animaux figurés - Animation et mouvement, l'illusion de la vie - Marc Azéma - edt Errance 2021

Préhistoire et mythologie

Émission du 23 avril 2016, Le salon noir avec Jean-Loïc Lequellec, antropologue au CNRS - 26 mn

Pré-cinéma: origines paléolithiques de la narration graphique

Conférence du 26 novembre 2020 à Objectif 3D par Marc Azéma, Préhistorien  - 1 h 38 mn

Quand Homo Sapiens faisait son cinéma

Documentaire ARTE, 2016 par Marc Azéma et Pascal Cuissot, 53 mn

Lascaux saison 4 : un art quasi mort et très enterré

Émission France-culture, LSD la série documentaire, 2016

Comment la grotte Chauvet a changé notre regard sur l'art paléolithique ?

Conférence du 12 décembre 2022 au Musée de l'Homme par Carole Fritz, archéologue CNRS  - 1 h 35 mn

Ouvrages et synthèses sur la préhistoire

Homo-sapiens, l'humanité en partage - Hors-série Le Monde/ La Vie sept 2022

Homo-sapiens, l'humanité en partage

Hors-série Le Monde/ La Vie sept 2022
Livre Néandertal nu de Ludovic Slimak (2022)

Néandertal nu

Ludovic Slimak, 2022, edt Odile Jacob - 240p.

Livre La seconde naissance de l'homme - Le Néolitique - Jean Guilaine - 2015

Au temps des dolmens

Jean Guilaine - 1998 - edt Privat - épuisé

Livre Le dernier Néandertalien de Ludovic Slimak (2023), édition Odile Jacob, 304 p

Le dernier Néandertalien

Ludovic Slimak, 2023, edt Odile Jacob - 304 p

Livre La seconde naissance de l'homme - Le Néolitique - Jean Guilaine - 2015

La seconde naissance de l'homme - Le Néolitique

Jean Guilaine - 2015, edt Odile Jacobs, 200 p.
Livre La seconde naissance de l'homme - Le Néolitique - Jean Guilaine - 2015

Néandertal, mon frère

Silvana Condemi et François  Savatier - 2019 (version originale 2017), edt Flammarion poche, 246 p.

Livre sur les premières sociétés agropastorales du Languedoc méditerranéen. Le Taï (Remoulins-Gard) Sous la direction de Claire MANEN Toulouse, Archives d’Écologie Préhistorique, 2022, 2 volumes, 922 p.

Les premières sociétés agropastorales du Languedoc méditerranéen. Le Taï (Remoulins-Gard)

Sous la direction de Claire MANEN Toulouse, Archives d’Écologie Préhistorique, 2022, 2 volumes, 922 p.

La préhistoire en Cévennes

Logo du musée archéologique d'Alès, le Colombier

Musée du Colombier

Le musée archéologique d'Alès
La replique de la grotte Chauvet, son art pariétal, sa galerie de l'Aurignacien et son musée

La grotte Chauvet 2

La réplique de la grotte Chauvet et son parc

Musée préhistorique de l'aven d'Orgnac

Musée d'Orgnac

Le musée préhistorique de l'Aven d'Orgnac

Éléments de bibliographie

Randonnées à pied

Préhistoire des Cévennes

Le coffre de Galta - Saint-Germain-de-Calberte.

Randonnée des Rocs de Galta "sur les traces préhistoriques"

Randonnée sur le thème de la pierre et de la préhistoire - 6 km, dénivelé : 200 m - Départ au village vacances de Saint-Germain-de-Calberte
Randonnée sur les coffres néolithiques du Mortissou (Vallée du Galeizon, Saint-Martin-de-Boubaux)

Randonnée "Les coffres néolithiques du Mortissou"

Randonnée sur le thème des coffres préhistoriques - 10 km, dénivelé : 350 m - Départ sur D54

Randonnée des menhirs des Bondons

Randonnée des menhirs des Bondons

Randonnée sur le thème des menhirs - 6 km, dénivelé : 200 m - Départ sur D35

Espace Membres

 

 

 

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !