Rivière souterraine – calcaire – paysage karstique

Camprieu

Ouvert début vacances de Pâques à la fin des vacances de la Toussaint 

Avril-Mai-Juin-Sept.:10h à 17h30 – Juil.-août:10h à 18h30 – Oct.:11h15 à 15h45 – Visite payante

 

Au bonheur des ténèbres

Emission de France culture – 13/09/2015 – 59 mn

Le dépliant "l'histoire des roches et des paysages en Cévennes" - 2,90 €/5 €

Le site est extrait du dépliant « histoire des roches et des paysages en Cévennes » qui explique la géologie des Cévennes et présente une carte des lieux accessibles en voiture pour observer les traces de cette histoire.

La rivière souterraine de Bramabiau disparaît en profondeur sur le plateau de Camprieu en suivant un réseau de galeries souterraines et en ressortant 700 m plus loin à l’abîme de Bramabiau. Sa traversée par E. Martel et ses compagnons acte la naissance de la spéléologie et le site dévoile de nombreuses richesses paléontologiques (contre-empreinte de dinosaures), préhistoriques (indices du néolithique) et géologiques tel le filon de fer et de barytine. 

La rivière souterraine de Bramabiau est située dans le Gard, à l’ouest de l’Aigoual, sur le plateau de Camprieu. Bramabiau provient de l’occitan languedocien bramabuòu qui signifie le « bœuf qui brame », terme justifié par le bruit d’une chute d’eau de 10 mètres de hauteur.

Naissance de la spéléologie

Lorsque Édouard Alfred Martel et ses compagnons s’engagent dans la cavité rocheuse où réapparaît la rivière « le Bonheur », ils sont contraints de faire demi-tour à cause d’une cascade trop haute pour hisser le canot. Le lendemain, ils entreprennent l’expédition à partir du plateau de Camprieu où disparaît la rivière, suivent 1300 mètres de galeries souterraines et ressortent à l’Abîme de Bramabiau. Le procès-verbal de cette première traversée du 28 juin 1888 sert d’acte fondateur de la spéléologie.  Au fil du temps, d’autres spéléologues ont réalisé la traversée et amélioré la connaissance du réseau des galeries. De 1982 à 1986, Daniel André, Monique Puel et Serge Gailhac entreprennent la topographie générale du réseau souterrain, découvrent 4230 mètres de nouvelles galeries, ce qui donne un total de 10 120 mètres de réseaux souterrains.

Un peu d’histoire

Le réseau souterrain est occupé dès le Néolithique (2500 ans avt J.C.), comme l’atteste la présence de céramique et la période d’occupation principale se situe au Chalcolithique (âge de cuivre, 2400 à 2000 ans avt J.C.). Les parties spacieuses du réseau ont été utilisées comme habitat alors que les galeries étroites ont servi de lieu de sépulture. De nombreux crânes humains et des ossements ont été trouvés ainsi que des empreintes de pas ou des traces de mains moulés dans l’argile.

Comment s’est formé le réseau de galeries de Bramabiau ?

Les réseaux de galeries observés dans les calcaires sont les traces d’une érosion du calcaire appelé karst. Les calcaires de Camprieu se sont formés il y a plus de 200 millions d’années alors que la région, aplanie après l’érosion de la chaîne de montagnes hercynienne, se fait progressivement envahir par la mer. Le socle des Cévennes est situé à cette époque sous les tropiques de l’hémisphère nord et le calcaire se forme dans cette mer peu profonde. Durant plus de 100 millions d’années, les calcaires s’accumulent au fond de la mer dont le plancher s’affaisse au fur et à mesure des dépôts.

Il y a 115 millions d’années, des soulèvements débutent et s’intensifient à partir de 50 millions d’années, lors de la formation de la chaîne de montagnes Pyrénéo-provençale, puis, plus tard de celles des Alpes. Les Causses calcaires sont soulevés et sont soumis à l’érosion karstique qui se fait essentiellement par la dissolution du calcaire. En effet, l’eau de pluie s’infiltre dans les fractures du calcaire, se charge de gaz carbonique et dissout le carbonate de calcium du calcaire. Ainsi, au fil du temps, les fractures s’élargissent formant des galeries, grottes et cavités. Ces réseaux souterrains sont en contact avec l’extérieur par les avens, formant ainsi des réseaux de galeries souterraines de grande ampleur. Ces processus ont été très actifs lors de la surrection des Causses et des Cévennes, il y a 13 millions d’années.

La rivière du Bonheur prend sa source au col de la Seyrerrède. Sur le causse de Camprieu, elle disparaît dans un large et haut tunnel d’une centaine de mètres au bout duquel elle retrouve le jour pour quelques mètres à l’aven du Balset. Cet aven, qui relie le réseau souterrain à la surface, s’est formé suite à l’effondrement du plafond de la cavité à cause de la dissolution du calcaire. Au niveau de l’aven, la rivière disparaît à nouveau sous terre et poursuit un parcours souterrain qu’elle a creusé au fil du temps. Elle ressort 700 m plus loin au niveau d’une résurgence, l’abîme de Bramabiau.

Une visite singulière

La visite guidée sur un kilomètre permet de traverser une partie du réseau creusé par la rivière du Bonheur. Les aménagements bien sécurisés, mais discrets permettent d’apprécier et de découvrir cette traversée dans les conditions les plus naturelles possible donnant à l’expérience une dimension authentique. La température fraîche (10 °C) et l’humidité ambiante nécessitent que les visiteurs soient bien couverts, quelle que soit la saison. Une partie de la visite suit la rivière souterraine, mais le tracé explore également des galeries creusées autrefois par la rivière qui ont été ensuite abandonnées. Parmi les curiosités rencontrées, on peut observer sur des couches calcaires qui forment le plafond de la grotte des contre-empreintes de pas de dinosaures ainsi qu’un filon de fer et de barytine.

 

Le paysage karstique des Causses

La géologie pour tous

Ouverture de la Pangée (carte USGS).

La tectonique des plaques

"Sur les épaules de Darwin" d'après Jean-Claude Ameisen

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 1 Les sorciers font parler les cailloux.

Géologie de la France - Partie 1

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 2 Les sorciers en font des montagnes

Géologie de la France - Partie 2

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Vidéo sur la stratigraphie -

La stratigraphie

Vidéo expliquant l'histoire et les principes de la stratigraphie.

Pour en savoir plus

La rivière souterraine de Bramabiau

La rivière souterraine de Bramabiau

 

Fiche du site de Bramabiau

de l’inventaire du patrimoine géologique du Gard (BRGM)

Rapport de fouilles archéologiques

Restes humains préhistoriques et protohistoriques de la région des Cévennes (M. Engel)

Ouvrages et études concernant l'abîme de Bramabiau

Autour de la spéléologie

Le site www.grottocenter.org est une base de donnée mondiale, communautaire, dédiée à la spéléologie et alimentée par les spéléologues sur le principe du Wiki.

Le site www.grottocenter.org

 est une base de donnée mondiale, communautaire, dédiée à la spéléologie et alimentée par les spéléologues.

Traces et indices - Enquête dans le monde souterrain

Les sentiers géologiques en Cévennes

Sentier géologique de Barre-des-Cévennes: Vue sur le Causse

Le sentier géologique de Barre-des-Cévennes

Fiche détaillée du sentier de Barre-des-Cévennes.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sentier géologique de Ruas

Le sentier géologique de Ruas

Fiche détaillée du sentier de Ruas.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier géologique du Col Saint-Pierre

Le sentier géologique du Col Saint-Pierre

Fiche détaillée du sentier du Col Saint-Pierre.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Couverture du guide géologique des Cévennes

Le guide géologique des Cévennes

par Florence Arnaud, Dr en géologie, 2017

En version numérique uniquement – PDF - 6,5 €

Le sentier de Fraissinet-de-Fourques

Le sentier géologique de Fraissinet-de-Fourques

Fiche détaillée du sentier de Fraissinet-de-Fourques.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Dépliant sur l'histoire des roches et des paysages en Cévennes

Dépliant sur l'histoire des roches et des paysages en Cévennes

Version papier - 5 € -

version numérique (PDF)- 2,90 €

Piliers de dolomies

Le sentier des corniches dolomitiques de Cassagnes

Fiche détaillée du sentier des corniches dolomitiques de Cassagnes.

Version numérique PDF avec schéma et la trace GPS du sentier - 2,40 €

 

Demander une formation

 

Histoire géologique des Cévennes

Demander une conférence

 

Histoire géologique des Cévennes

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !