« Bravo à l’association Schisto et à Florence Arnaud pour la création de ce site richement documenté et offrant une navigation pratique et aisée dans une foule d’activités et de centres d’intérêt, pour toutes tranches d’âge. Nous n’avions qu’entrevu les Cévennes lors de courts séjours. Ce site va pleinement contribuer à faire découvrir les Cévennes aux visiteurs férus d’histoire, de loisirs, de rencontres, dans des paysages envoûtants, façonnés par la géologie et par les hommes. Au long des drailles et sentiers, merci d’avoir ainsi noué la gerbe des possibilités de connaître ou de mieux connaître cette région attachante, ses parcours bucoliques, ses villages, ses habitants, ses métiers et traditions, son esprit de résistance aussi qu’ont illustré les Camisards, puis les maquis antifascistes en 1942-1944. De la préhistoire aux Cévennes actuelles, Schisto est un site idéal contre l’érosion des savoirs, pour un tourisme différent. Il nous plonge dans un océan de connaissances et d’idées d’escapades vacancières, nous invite à mieux saisir l’âme cévenole. Nul doute, Schisto sera notre précieux guide. »

La famille Giorgio, Viviane, Melina Mattia  (Italie)

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !

NOS ARTICLES RÉCENTS

En route !

La station météorologique de l’Aigoual

La station météorologique de l’Aigoual bénéficie d’une météorologie extrême. Elle abrite une exposition musée sur la météorologie et la climatologie.

Forêt de l'Hort-de-Dieu

L’Aigoual… Une forêt à l’histoire remarquable

La forêt domaniale de l’Aigoual résulte d’un reboisement d’une grande ampleur durant la seconde moitié du XIXe siècle par le forestier Georges Fabre et ses collègues, aidé du botaniste Charles Flahault.

Les falaises de calcaire plissées d'Anduze

La faille des Cévennes

La faille des Cévennes délimite les terrains anciens montagneux des Cévennes et ceux, plus récents et plats, des garrigues du Languedoc. À partir de 45 millions d’années, elle joue un rôle majeur dans la construction du relief des Cévennes.

Paysage karstique

Nîmes-le-Vieux… Au cœur du karst

Nîmes-le-Vieux est un exemple typique de paysage karstique. Les deux sentiers d’interprétation, à l’Hom et au Veygalier, traversent ce paysage singulier que l’on parcourt au milieu de grands rochers déchiquetés.

Panorama pris du col du Perjuret

Stratigraphie du Causse… vers le col du Perjuret

La montée de Fraissinet-de-Fourques au col du Perjuret, puis vers Nîmes-le-Vieux montre une succession de roches sédimentaires, des grès, des marnes, des calcaires et des dolomies. Elle témoigne de l’arrivée progressive d’une mer chaude et peu profonde, il y a 250 millions d’années, sur une vaste plaine de schiste, résultat de l’érosion intégrale de la chaîne de montagne hercynienne.

Chemin faisant…

Les corniches dolomitiques de Cassagnes

Les corniches dolomitiques de Cassagnes

Ce circuit vous emmène à travers les paysages dolomitiques ruiniformes qui caractérisent les bordures du Causse Méjean, le long de canyons spectaculaires comme les gorges de la Jonte et les gorges du Tarn. Les processus de dissolution dans ces roches hétérogènes sont responsables des formes variées observées tout au long du circuit, corniches, abris sous roches, piliers, arches, diaclases ainsi que deux rochers localement appelés le vase de Sèvres et le vase de Chine.

Forêt de bouleau

Forêts autour du col Salidès

Ce parcours monte jusqu’au col Salidès et montre l’adaptation de la forêt sur des sols de plus en plus pauvres, ainsi qu’avec l’altitude et l’ouverture des paysages.Le chêne rouge d’Amérique, le tulipier de virginie, le châtaignier, l’érable laissent place au pin Laricio de Corse, puis au cèdre de l’Atlas. Enfin, le sorbier des oiseleurs, le bouleau et l’alisier blanc s’installent dans les espaces ouverts.

Maison forestière de Marquairès et son séquoia

La forêt du Marquairès

Ce circuit traverse des forêts très diversifiées, forêts de conifères et forêts mixtes, la maison forestière du Marquairès et son séquoia géant, mais aussi des forêts plus rares comme la hêtraie sur éboulis, classée Réserve biologique intégrale et une forêt implantée directement sur le granite.

Régénération du pin dans une forêt du mont Mars

Les conifères … autour du mont Mars

Ce circuit traverse la forêt domaniale du Plan de Fontmort, gérée par l’ONF et essentiellement dominée par des conifères.

Stèle en hommage des botanistes de l'Hort-de-Dieu.

L’arboretum de l’Hort-de-Dieu

L’arboretum de l’Hort-de-Dieu est le site expérimental mis en place par Charles Flahault pour étudier l’adaptation des arbres et des plantes aux conditions environnementales locales.

Pas à pas…

Abîme de Bramabiau

La rivière souterraine de Bramabiau

La rivière souterraine de Bramabiau disparaît en profondeur sur le plateau de Camprieu en suivant un réseau de galeries souterrains et en ressortant 700 m plus loin à l’abîme de Bramabiau.

Le site de la villa gallo-romaine de Saint-Clément

La villa gallo-romaine de Saint-Clément

Le site de la villa gallo-romaine de Saint-Clément, occupé de 130-190 ap. JC, est unique dans les Cévennes schisteuses. Un panneau explicatif renseigne sur le site, d’après le rapport de fouilles de Numa Bastide. 

La station météorologique de l’Aigoual

La station météorologique de l’Aigoual bénéficie d’une météorologie extrême. Elle abrite une exposition musée sur la météorologie et la climatologie.

Le jardin alpin de l'Hort-de-Dieu créé par Charles Flahault

Le jardin alpin de l’Hort-de-Dieu

Le jardin alpin est un jardin expérimental aménagé par Charles Flahault dans l’arboretum de l’Hort-de-Dieu.

Stèle en hommage des botanistes de l'Hort-de-Dieu.

L’arboretum de l’Hort-de-Dieu

L’arboretum de l’Hort-de-Dieu est le site expérimental mis en place par Charles Flahault pour étudier l’adaptation des arbres et des plantes aux conditions environnementales locales.

Exposition

La station météorologique de l’Aigoual

La station météorologique de l’Aigoual bénéficie d’une météorologie extrême. Elle abrite une exposition musée sur la météorologie et la climatologie.

Les Balcons de l’Aigoual 2018 – Land art

Les « Balcons de l’Aigoual-2018 » est un parcours Land Art qui propose 7 oeuvres artistiques, des installations en plein air inspirées du rapport de l’homme à la nature qui l’environne.

Exposition "Des paysans, engagés en Cévennes"

Des paysans, engagés en Cévennes

À partir d’un travail de commande, la photographe Karine Granger illustre l’univers de paysans qui ont fait le choix de vivre en Cévennes.

Un temps séparés, les maquis se retrouvent le 1er mai 1944 au château des Fons, vers l’Aigoual. Alors que la plupart des maquisards partent en expédition à Clermont-l’Hérault, le château, gardé par les antifascistes allemands, est attaqué le 12 mai 1944 par quatre cents à cinq cents soldats allemands.

Un maquis d’antifascites allemands en Cévennes

La photographe, Florence Arnaud, a été à la rencontre des lieux qui ont servis de refuge à ces maquis d’antifascistes allemands, relatant le parcours de ces hommes de leur entrée en clandestinité en 1942 jusqu’à la Libération en 1944.

Abonnez-vous à notre newsletter !

error: Content is protected !!