Schiste

Dans un rayon de 20 km

Vallée Borgne – Corniche des Cévennes

Le dépliant "l'histoire des roches et des paysages en Cévennes" - 2,90 €/5 €

Les sites sont extraits du dépliant « histoire des roches et des paysages en Cévennes » qui explique la géologie des Cévennes et présente une carte des lieux accessibles en voiture pour observer les traces de cette histoire.

Il y a plus de 500 millions d’années, les Cévennes se trouvaient dans l’hémisphère sud. À leur place, s’étendait un océan peu profond qui séparait la Bretagne, d’une part, du sud de la France d’autre part. Des sédiments provenant de l’érosion des continents se déposaient au fond de l’eau. Puis ils ont été transformés en schistes que l’on retrouve dans les Cévennes et sous les Grands Causses.

On peut observer des traces de cet épisode, sur plusieurs sites accessibles en voiture.

Il y a 500 millions d’années, un océan s’ouvre …

Il y a plus de 500 millions d’années, toute la surface de la terre était différente de celle d’aujourd’hui. Imaginez la plupart des continents regroupés dans l’hémisphère sud en un seul continent immense, appelé Gondwana ! Au nord de ce continent, un océan peu profond le sépare d’un micro continent, Armorica, qui correspond de nos jours à la Bretagne. Les dépôts provenant de l’érosion de ces terres émergées viennent s’accumuler au fond de l’océan et sont à l’origine des roches les plus anciennes des Cévennes. L’océan est en extension, des volcans sous-marins explosent et des granites se forment dans le sous-sol marin.

Des sédiments variés se déposent

Pendant près de 60 millions d’années, les continents s’érodent et les matériaux, transportés par les rivières, s’accumulent au fond de l’océan sur plus de 1000 mètres d’épaisseur. Des sédiments clairs, composés essentiellement de sables (quartz) alternent avec des niveaux foncés, riches en argiles. Selon les produits de l’érosion et les événements climatiques, la composition des couches sédimentaires varie et forme des alternances de gris plus ou moins clairs ou foncés. Lors des explosions, les volcans sous-marins émettent des éléments qui se déposent donnant des niveaux très particuliers dits « volcano-sédimentaires ».

Les dépôts forment des séries

Malgré ces variations, il est possible de différencier des séries. Les couches sédimentaires les plus anciennes proviennent de sables et d’argiles formant une série quartzo-argileuse de plus de 500 mètres d’épaisseur. Puis avant 480 millions d’années, un événement, une crue ou un retrait de la mer, a permis le dépôt de sables purs sur une dizaine de mètres. Enfin, vers 480 millions d’années, les dépôts sont devenus essentiellement argileux.

Où voir les traces de ces sédiments ?

Ces sédiments ont évolué au cours de l’histoire. Nous ne les retrouvons plus tel quel sur le terrain. En effet, près de 200 millions d’années après leur dépôt, ils sont transformés en schistes (en vert sur la carte géologique à la fin de l’article). La série quartzo-argileuse donne les micaschistes quartzeux que l’on peut observer de nos jours dans le sud des Cévennes, autour de l’Aigoual, du Saint-Guiral, du Liron, dans la Vallée Borgne et la Vallée Française, et que l’on retrouve également en pays de Calberte, en Vallée Longue et autour du Mont-Lozère. Les dépôts de sables purs donneront des barres de quartzite plus dures et de teinte plus claire que les roches avoisinantes. Ces falaises sont à découvrir sur le versant nord de la vallée Borgne et de la vallée Française. Quant aux dépôts très argileux, ils se transforment en schistes noirs que l’on retrouve le long de la corniche des Cévennes. Les granites, eux, deviennent des orthogneiss dans la Cézarenque et dans la Vallée Borgne, vers Peyrolles.

La Pradelle

De St-Jean-du-Gard à St- André-de-Valborgne, D 907, après l’Estréchure, parking à droite puis descendre le chemin jusqu’à la rivière.

L’érosion de l’eau met bien en évidence des niveaux de schistes de couleur variée, clair pour ceux riche en quartz, foncé pour les plus riches en micas. À l’origine, ce sont des dépôts plus au moins sableux ou argileux qui se succèdent au fond de l’océan peu profond qui recouvrait autrefois les Cévennes, il y a plus de 500 Ma.

Bourgnolle

De Saumane au Plantiers, D20, après l’intersection avec la Vallée Borgne, à côté de la menuiserie. 

À Bourgnolle, vous pourrez voir une barre de quartzite de plusieurs mètres d’épaisseur. On la distingue dans le schiste par sa couleur plus claire et sa dureté. Vous aurez du mal à extraire un échantillon au marteau. Elle est essentiellement composée de quartz blanc pur, d’un peu de micas et de feldspaths. À l’origine, vers 480 Ma, cette roche était un banc sableux que l’on retrouvait dans tout le sud de la France.

Le col Saint-Pierre

Sur la Corniche des Cévennes, au parking aménagé du col Saint-Pierre.

Vous pourrez observer une roche qui affleure quasiment tout au long de la corniche des Cévennes: un micaschiste noir. Très sombre, cette roche est constituée à plus de 95% de micas, un minéral en feuillets. Cette roche feuilletée se délite facilement et sert pour fabriquer les lauzes des toits de la région. À l’origine, cette roche provient de sédiments très argileux qui se sont déposés il y a 480 Ma, au dessus du banc sableux, au fond de l’océan.

La géologie pour tous

Ouverture de la Pangée (carte USGS).

La tectonique des plaques

"Sur les épaules de Darwin" d'après Jean-Claude Ameisen

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 1 Les sorciers font parler les cailloux.

Géologie de la France - Partie 1

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 2 Les sorciers en font des montagnes

Géologie de la France - Partie 2

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Vidéo sur la stratigraphie -

La stratigraphie

Vidéo expliquant l'histoire et les principes de la stratigraphie.

Pour en savoir plus

Carte géologique des Cévennes schisteuses (feuille à 1/50 000 de Saint-André-de-Valborgne) par Florence Arnaud, 1997.

Références bibliographiques sur la géologie des Cévennes

Sentier géologique de Barre-des-Cévennes: Vue sur le Causse

Le sentier géologique de Barre-des-Cévennes

Fiche détaillée du sentier de Barre-des-Cévennes.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sentier géologique de Ruas

Le sentier géologique de Ruas

Fiche détaillée du sentier de Ruas.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier géologique du Col Saint-Pierre

Le sentier géologique du Col Saint-Pierre

Fiche détaillée du sentier du Col Saint-Pierre.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier de Florac

Le sentier géologique de Florac

Fiche détaillée du sentier de Florac.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Couverture du guide géologique des Cévennes

Le guide géologique des Cévennes

par Florence Arnaud, Dr en géologie, 2017

En version numérique uniquement – PDF - 6,5 €

Le sentier de Fraissinet-de-Fourques

Le sentier géologique de Fraissinet-de-Fourques

Fiche détaillée du sentier de Fraissinet-de-Fourques.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Dépliant sur l'histoire des roches et des paysages en Cévennes

Dépliant sur l'histoire des roches et des paysages en Cévennes

Version papier - 5 € -

version numérique (PDF)- 2,90 €

Demander une formation

 

Histoire géologique des Cévennes

Demander une conférence

 

Histoire géologique des Cévennes

Articles sur le même thème