Sainte-Énimie et les gorges du Tarn – la carrière de calcaire – les corniches – les murs en pierre sèche – la route ancestrale – Les Boissets et l’architecture rurale des Causses – les forêts des Causses

Le calcaire et son utilisation

8 km – Dénivelé +/- 440 m
1 journée

Sainte-Énimie

Moyen à difficile avec de bonnes chaussures, par temps sec
PR balisé en jaune
Niveau scientifique pour tous
Ne pas faire par temps de pluie ou neige – passages abrupts légèrement vertigineux.

La fiche du sentier - 2,40 euros -

Pour avoir tous les détails sur la randonnée“Le calcaire autour de Sainte-Énimie”, procurez vous la fiche détaillée.

Ce circuit explore le thème de la roche calcaire sous tous ses aspects : la formation des paysages calcaires, les corniches de dolomies et les murs en pierres sèches, les éboulis calcaire du quaternaire, la source, le hameau des Boissets, l’implantation et l’architecture rurale sur le Causse de Sauveterre, les forêts typiques des Causses calcaires, la construction d’une voie de communication ancestrale et sa carrière de calcaire et l’architecture médiévale de Sainte-Énimie.

Ce circuit a été réalisé avec l’aide de Bernard Cabannes pour la forêt et de Philippe Gaubert pour la carrière de calcaire.

Au village de Saint-Énimie, aller au-dessus du village, vers les écoles et se garer au parking. Suivre à droite, « le chemin de Boisset » balisé en jaune.

Les gorges du Tarn et les corniches de dolomies

La vue dévoile le village de Sainte-Énimie dans un méandre des gorges du Tarn.

Les falaises de dolomies délimitent des corniches herbacées horizontales sur lesquelles sont construites des terrasses en pierres sèches calcaires. Le long du sentier vous observez des arbres typiques des terrains calcaires qui supportent les conditions chaudes et sèches tels le chêne pubescent, l’érable de Montpellier ou le pin noir.

Les murs en pierre sèche et les éboulis dans le calcaire

Sur la gauche, tout au long de la montée, vous observez des murs en pierre sèche calcaire. Plus loin, sur la droite, un érable de Montpellier a poussé directement sur les éboulis calcaires. Vous montez abruptement dans ces éboulis formés par gélifraction au quaternaire lors des périodes glaciaires. Une source dans le calcaire appelée « fontaine du lapin » jaillit du rocher.

Vous traversez une plantation de pins de noirs de la forêt domaniale des gorges du Tarn, destinés à stabiliser les sols en forte pente. Le sentier est une ancienne voie de communication construite sur lequel vous observez divers arbustes calcicoles tels le cytise aubour, le genévrier et l’amélanchier.

Le domaine de Boisset

Sur le causse de Sauveterre, le hameau des Boissets, haut lieu de l’agropastoralisme, est un magnifique ensemble architectural typique des Causses. Le domaine agricole fortifié, présent dès le XVe siècle, comprend trois fermes avec logis et des granges-bergeries attenantes, un four à pain, une aire à battre et des citernes. Les bâtiments sont construits en pierre calcaire avec des toits en lauzes calcaires reposant sur les voutes. Restauré en 2020 par le Conseil général de la Lozère, ce domaine classé haut lieu de l’agropastoralisme est un centre d’interprétation des Causses, de résidence artistique et propose une programmation annuelle d’événements culturels.

La forêt des Causses

Poursuivre le chemin jusqu’à la route, longer la route sur 300 m et descendre le sentier à gauche sur 150 m puis prendre à gauche. Au loin, vous observez la forêt domaniale des Gorges du Tarn plantée de pins noirs et exploitée. Descendre à travers la forêt de pins noirs. Tourner à droite. Emprunter un petit sentier dans la forêt qui rejoint la piste et prendre à gauche.
Vous traversez une forêt typique des causses composée de pins noirs bordée de cytises, de buis, d’églantiers, de chênes pubescents, d’aubépine et de sorbiers des oiseleurs.

L’ancienne route et la carrière de calcaire

Vous descendez le long d’une ancienne route construite avec des murs de soutènement et des parapets en gros blocs de calcaire taillés à la main. À l’origine, cette voie ancestrale était une draille permettant aux troupeaux transhumants de rejoindre les pâturages de l’Aubrac et de la Margeride. Cette ancienne route notée de Meyrueis à Mende sur les cartes d’État-Major de la fin du XIXe siècle a été reconstruite après la première guerre mondiale avec les calcaires gris de l’Oxfordien de la carrière observée plus loin dont on trouve encore des éléments liées à l’extraction du calcaire.

Sainte-Énimie et son architecture médiévale

L’ancienne abbaye, à l’origine une fondation monastique mérovingienne du VIIe siècle, est réactivée en monastère bénédictin en 951. Le village médiéval fortifié se développe au pied du monastère. Il ne subsiste de l’époque romane que deux bâtiments. L’ancienne abbaye, endommagée à la Révolution, a servi de carrière de pierre dans les constructions du village. Sainte-Énimie est remarquable par son architecture médiévale, ses maisons en calcaire et à colombages, ses ruelles pavées en galets du Tarn, ses placettes et ses anciennes échoppes.

Pour découvrir la randonnée “Le calcaire autour de Sainte-Énimie”, procurez-vous la fiche détaillée du sentier (1 journée).

> Espace Membres

Le paysage karstique des Causses

Où dormir dans les Gorges du Tarn ?

L'auberge du moulin à Sainte-Énimie

L'auberge du moulin à Sainte-Énimie

04 66 48 53 08
06 98 64 94 55

Où manger dans les Gorges du Tarn ?

L'auberge du moulin à Sainte-Énimie

L'auberge du moulin à Sainte-Énimie

04 66 48 53 08
06 98 64 94 55

La sortie du 1 juin 2024

Nous étions 15 à nous retrouver à Sainte-Énimie ce samedi 1er juin pour découvrir le calcaire sous toutes ses formes, et nous entamons ce circuit par une traversée de Sainte-Énimie, magnifique village médiéval construit à l’origine au pied d’une abbaye, un monastère bénédictin en 951 installé sur une ancienne fondation monastique mérovingienne du VIIe siècle. La carrière à l’origine de cette roche calcaire rosée au grain extrêmement fin qui jaunit à l’altération pose question. Marc nous fait partager ses connaissances sur l’architecture locale et nous présente les murs en pierres sèches réalisés lors de chantiers de restauration des ABPS.

Nous abordons la montée du causse de Sauveterre, jalonnée de corniches dolomitiques, de murets en pierres sèches de dolomies, d’abris … La végétation sur calcaire est typique, buis, églantiers, aubépines… avec des essences méditerranéennes comme l’érable de Montpellier. Après avoir présenté l’histoire géologique du calcaire, de sa formation de 200 millions d’années à 65 millions d’années au fond dune mer chaude et peu profonde, nous évoquons les soulèvements lors de la formation des Pyrénées puis de celle des Alpes à l’origine du creusement des gorges du Tarn.
Nous montons lentement sur le sentier étroit, aux passages légèrement vertigineux. Nous traversons des pierriers, fruit de l’érosion liée à la gélifraction très active lors des glaciations du Quaternaire. Une source se trouve précisément au niveau d’une faille dont Bernard suit attentivement le tracé sur la carte géologique de Géoportail.

La pente devient plus abrupte avant d’atteindre le sommet du plateau et de percevoir le domaine des Boissets, un domaine rural présent dès le XVI siècle à l’architecture typique. Le site a été le lieu de tournage de Michael Koolhaas en 2013, film d’Arnaud des Pallières. Le site qui abrite une muséographie sur le thème de l’agropastoralisme accueille également des expositions et événements culturels contemporains. Aujourd’hui nous retrouvons La GRANDe GARABAGNe, ensemble vocal qui présente son banquet de printemps sous la houlette de Juliette de Massy.

Après avoir pique-niqué, Marc Dombre nous fait découvrir des éléments d’architecture sur cet ensemble extraordinaire, les différents bâtis, leurs chronologies de constructions, les linteaux et les voûtes. Plus loin, nous évoquons la technique de recouvrement qui permet l’étanchéité des toits de lauzes calcaires, observons l’agencement des chenaux en bois qui permettent la récupération des eaux de pluie et son acheminement dans des citernes. Nous profitons aussi de quelques chants de La GRANDe GARABAGNe qui accueille le public à son banquet.

Reprenant la route, notre circuit se poursuit sur le causse de Sauveterre, à travers la forêt adaptée au calcaire et nous retrouvons une ancienne route de Meyrueis à Mende, jalonnée d’un parapet de grands blocs calcaires taillés à la main. Après quelques hésitations nous retrouvons la carrière de calcaire ouverte en 1900 qui fut utilisée pour la construction de la route réalisée après la Première Guerre mondiale.

Par cette route, nous rejoignons alors Sainte-Énimie et ses terrasses de cafés en bord du Tarn pour partager un moment convivial après cette magnifique journée riche en découvertes.

La géologie pour tous

Ouverture de la Pangée (carte USGS).

La tectonique des plaques

"Sur les épaules de Darwin" d'après Jean-Claude Ameisen

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 1 Les sorciers font parler les cailloux.

Géologie de la France - Partie 1

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Émission "C'est pas sorcier"  sur la géologie de la France - Partie 2 Les sorciers en font des montagnes

Géologie de la France - Partie 2

Émission "C'est pas sorcier" sur la géologie de la France

Vidéo sur la stratigraphie -

La stratigraphie

Vidéo expliquant l'histoire et les principes de la stratigraphie.

Pour en savoir plus

Géologie des Cévennes

À ÉCOUTER : 500 Ma d'années d'histoire en moins de 10 minutes - "Entre schiste et calcaire" par Florence Arnaud.

Réalisation : L'Accent des Causses et Cévennes

 

These BRGM : Analyse structurale et thermo-barométrique d'un système de chevauchements varisque : Les cévennes centrales (Massif central français) par Florence Arnaud, 1997.

Thèse BRGM : Analyse structurale et thermo-barométrique d'un système de chevauchements varisque : Les Cévennes centrales (Massif central français) par Florence Arnaud, 1997.

 

Carte géologique des Cevennes schisteuses par Florence Arnaud, 1997

Carte géologique des Cévennes schisteuses (feuille à 1/50 000 de Saint-André-de-Valborgne) par Florence Arnaud, 1997.

Carte géologique des Cévennes d'après Pelet, 1972

Références bibliographiques sur la géologie des Cévennes.

Randonnées à pied

Les sentiers géologiques en Cévennes

Sentier géologique de Ruas

La randonnée géologique de Ruas

Fiche détaillée du sentier de Ruas.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Piliers de dolomies

La randonnée des corniches dolomitiques de Cassagnes

Fiche détaillée du sentier des corniches dolomitiques de Cassagnes.

Version numérique PDF avec schéma et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Randonnée du calcaire autour de Sainte-Enimie

La randonnée du calcaire autour de Sainte-Énimie

Fiche détaillée de la randonnée du calcaire autour de Sainte-Énimie

Version numérique PDFet la trace GPS du sentier - 2,40 €

Vue du col du Perjuret sur la vallée du Tarnon vers Fraissinet-de-Fourques

L'itinéraire géologique à travers les Cévennes

Fiche détaillée de l'itinéraire géologique à travers les Cévennes en 2, 3, 4 et 5 jours

Version numérique PDF avec la carte et la trace GPS de l'itinéraire routier - À partir de 2,90 €

 
Vue sur la vallée de Bédouès et Cocurès depuis Florac.

La randonnée géologique de Florac

Fiche détaillée du sentier de Florac.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sous la corniche - Camprieu (photo Philippe Gaubert)

La randonnée géologique de Camprieu

Fiche détaillée du sentier de Camprieu.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Haldes le long du Trévezel sur le site minier de Villemagne - Le Roquet

La randonnée des mines de Villemagne

Fiche détaillée de la randonnée des mines de Villemagne

Version numérique PDF et la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier de Fraissinet-de-Fourques

La randonnée géologique de Fraissinet-de-Fourques

Fiche détaillée du sentier de Fraissinet-de-Fourques.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sur les crêtes (photo Carlos)

La randonnée géologique de Génolhac

Fiche détaillée du sentier de Génolhac.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Sentier géologique de Barre-des-Cévennes: Vue sur le Causse

La randonnée géologique de Barre-des-Cévennes

Fiche détaillée du sentier de Barre-des-Cévennes.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

Le sentier géologique du Col Saint-Pierre

La randonnée géologique du Col Saint-Pierre

Fiche détaillée du sentier du Col Saint-Pierre.

Version numérique PDF avec la carte géologique et la trace GPS du sentier - 2,40 €

L'abbaye du Bonheur à Camprieu

La randonnée de la Vallée du Bonheur

Fiche détaillée de la randonnée de la vallée du Bonheur

Version numérique PDF avec la trace GPS du sentier - 2,40 €

 
La randonnée "Glaciations Quaternaires aux sources du Tarn " photo Philippe Gaubert

La randonnée des glaciations quaternaires...Aux sources du Tarn"

Fiche détaillée de la randonnée des sources du Tarn

Version numérique PDF avec la trace GPS du sentier - 2,40 €

 

Demander une formation

 

Histoire géologique des Cévennes

Demander une conférence

 

Histoire géologique des Cévennes

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !