L’arboretum de la Foux – Ses essences en provenance d’Europe, d’Amérique et d’Orient

Forêt – Reforestation – Arbre

1,3 km – 2 heures

Camprieu

Sentier de découverte

Départ – Sur la route de Camprieu à Lanuéjols (D986), 7 km après Camprieu, sur la gauche. Balisage en vert.

L’arboretum de La Foux est le site expérimental mis en place par Charles Flahault pour étudier l’adaptation des arbres et des plantes aux conditions environnementales locales, à 1000 m d’altitude, sur un sol frais et profond schisteux.

L’arboretum de la Foux

L’arboretum de la Foux fait partie d’un ensemble de neuf arboretums créés au tournant du XXe siècle par le botaniste Charles Flahault, responsable de l’institut botanique de Montpellier, pour rechercher et expérimenter la plantation d’essences pionnières et exotiques adaptées aux conditions environnementales de l’Aigoual. Cet arboretum, créé en 1900, est implanté sur 10 hectares à 1000 m d’altitude. Ce projet se fait dans le cadre de la reforestation de l’Aigoual entreprise par Georges Fabre à la fin du XIXe siècle. Le choix de l’emplacement de l’arboretum de la Foux a permis de tester l’adaptation des essences sur des sols frais et profonds schisteux.

 

Les essences d’Europe

 

Vous descendez à travers la forêt composée d’arbres et de plantes autochtones comme le hêtre, le chêne pubescent, le châtaignier, le frêne commun, le pommier sauvage, l’alisier blanc, le noisetier, le houx et le camérisier à balai.

Certaines essences proviennent d’Europe tel le pin Laricio de Corse, adapté aux terrains siliceux et aux étés secs méditerranéens et qui peut vivre 600 ans. Son proche parent, le pin noir d’Autriche, originaire du SE de l’Europe, s’observe aussi sur calcaire. Le mélèze d’Europe, pionnier des montagnes, résistant au vent est l’un des seuls conifères à perdre ses aiguilles en hiver. Le sapin pectiné ou sapin blanc est l’arbre le plus haut d’Europe et peut atteindre 60 m, voire 80 m de hauteur. Il se développe en sous-bois et s’associe avec le hêtre pour former la hêtraie-sapinière, association adaptée aux sols siliceux autour de 1000 m. Le sapin de Céphalonie, est endémique des iles ioniennes, en Grèce. L’épicéa commun, originaire d’Europe, est adapté au climat froid et humide. Un noyer royal en provenance d’orient a été planté en 1905.

Les essences d’Amérique du Nord

Des sapins de Vancouver ont été plantés dont deux qui dépassaient les 60 m ont malheureusement dû être abattus en 2013 pour des raisons de sécurité. En effet, ils avaient rapidement dépéri à cause d’une succession d’étés secs et de l’attaque de scolytes, insectes ravageurs de la famille des coléoptères.

Vous trouvez également l’épicéa du Colorado, introduit en 1863 en Europe, qui supporte les climats les plus durs. Le Thuya géant, nommé aussi cèdre rouge de l’Ouest est originaire du NW de l’Amérique du Nord comme le cyprès de Nootka. Le sapin du Colorado est originaire des montagnes Rocheuses comme le Douglas, appelé aussi pin de l’Oregon. Ce dernier introduit en Europe en 1827 par le botaniste David Douglas, est devenu la première espèce de reboisement en France. Le chêne rouge d’Amérique, originaire d’Amérique du Nord, ne pousse que sur les sols acides, aime les zones humides et supporte les grands froids et les gelées tardives. Il se pare de magnifiques couleurs rouges à l’automne. Le Tsuga de l’ouest provient d’Amérique du Nord et d’Asie où il pousse dans les endroits frais et riche.

Les essences d’Amérique du Sud

L’araucaria du Chili, appelé aussi désespoir des singes, est originaire de la cordillère des Andes. Il peut vivre plus de mille ans et même jusqu’à 2000 ans. C’est une espèce protégée, car les 2/3 des forêts de son implantation d’origine ont disparu.

D’autres essences proviennent d’Orient, tels la sapinette d’orient et l’hiba du Japon ou d’Afrique du nord comme le cèdre de l’Atlas.

Les arbres et la forêt pour tous

https://www.youtube.com/watch?v=26OiKH2Lv0c

À quoi servent nos forêts ?

Émission "C'est pas sorcier" : À quoi servent nos forêts ?

Clé de détermination des arbres

Le site de l'ONF

Une clé de détermination des arbres et de nombreux articles sur les arbres et la forêt

La hulotte

La hulotte

Guide des arbres: n°7 - Le chêne: n°22 - Comment planter un arbre: n°35 - L'épicéa: n°36/37 - L'aulne glutineux: n°51/52 - Arbre fourmilier: n°60 - Petit mystère des grands bois: n°88

Pour en savoir plus

Le massif de l'Aigoual - Étude géobotanique et forestière - René Rol (1953)

L’arboretum de l’Hort de Dieu de E.-F Debazac (1964)

L’arboretum de La Foux de E.-F Debazac (1962)

Les forêts de la Lozère par Roger de Saboulin Bollena (1983)

La forêt domaniale de l'Aigoual de Roger Frances - 1985

Le reboisement de RTM de l'Aigoual en Cévennes

O. Nougarède, D. Poupardin et R. Larrère - 1988 -

La forêt domaniale de l'Aigoual, de l'objet biologique à l'objet patrimonial: construction d'une identité
de Frédéric Fesquet (2010)

Le massif domanial de l’Aigoual cent ans après Georges Fabre - Jean-Claude Guérin 2011

Plan de gestion de l'aménagement de l'Aigoual de l'ONF - 2017-2036

Randonnées à pied

Arbres et forêt des Cévennes

Séquoïa géant de la forêt protégée du Marquairès

Randonnée de la forêt du Marquairès

Randonnée dans des forêts variées et une forêt ancienne sur éboulis classée en Réserve intégrale biologique - 10,5 km, dénivelé : 400 m - Départ au col Salidès, entre l’Aigoual et la vallée Borgne.

Épicéa et châtaignier dans une forêt du mont Mars

Randonnée des conifères du mont Mars

Randonnée autour du Mont Mars, sur le thème des conifères de la forêt de 13 km, d'une journée environ, 390 m de dénivelé. Départ col de la Pierre plantée à Saint-Germain-de-Calberte.

Vue du sommet de l'Aigoual à la tombée de la nuit

Randonnée des forêts de Meyrueis à l'Aigoual

Randonnée de 2 jours sur les forêts de Meyrueis à l'Aigoual - 35 km, 1150 m de dénivelé. Départ de Meyrueis et nuitée au gîte de l'observatoire de l'Aigoual.

Documents et films

Arbres et forêt des Cévennes

Où dormir vers le mont Aigoual ?

Chambres d'hôtes Le Clayrou au Valdeyron, Valleraugue

Chambres d'hôtes - Le Clarou au Valdeyron - Valleraugue

- Réservation -
04 67 85 32 39
06 82 16 01 50

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !