Forêt – Reforestation – Arbre

3 km – 2 heures

Mont Aigoual

Sentier de découverte

Départ – Du mont Aigoual en allant vers la station de Pratt-Peyrot, un sentier sur la gauche amène au parking de l’Arboretum de l’Hort-de-Dieu. Suivre la piste, se garer au parking et suivre à pied le sentier fléché en jaune.

L’arboretum de l’Hort de Dieu est le site expérimental mis en place par Charles Flahault pour étudier l’adaptation des arbres et des plantes aux conditions environnementales locales.

L’Hort-de-Dieu signifie « jardin de Dieu ». Depuis le XVIe siècle, ce lieu est prisé par les botanistes qui viennent herboriser des espèces rares, adaptées au milieu environnemental de l’Aigoual. À partir du milieu du XIXe siècle, il devient un lieu d’expérimentation pour étudier l’adaptation d’essences aux conditions environnementales de l’Aigoual.

 

Le contexte de la création de l’arboretum

À partir de 1865, dans le cadre de la loi de 1860 sur le reboisement des montagnes, Georges Fabre, forestier, entreprend la reforestation de l’Aigoual afin de régulariser les cours d’eau sur tout le bassin versant Méditerranéen. En effet, le massif de l’Aigoual est totalement déboisé et la montagne à nue s’érode sous les pluies torrentielles méditerranéennes, lors des « épisodes cévenols ». Pour installer le hêtre qui se développe sous couvert végétal, il doit dans un premier temps installer des essences pionnières qui se développent en l’absence de forêt. Les conditions météorologiques et climatiques extrêmes de l’Aigoual rendent l’installation de ces essences délicates et les premiers tests sont un échec. Georges Fabre s’associe alors aux compétences du botaniste Charles Flahault, responsable de l’institut botanique de Montpellier, pour rechercher et expérimenter la plantation d’essences pionnières adaptées. Il lui confie la charge du reboisement de l’Hort-de-Dieu et Charles Flahault créera l’arboretum de l’Hort-de-Dieu pour étudier le développement et le comportement d’essences d’arbres du monde entier sous les conditions environnementales de l’Aigoual.

 

La plantation de l’arboretum

En 1903, 773 arbres et plus de 1200 végétaux sont plantés à l’Hort-de-Dieu, à 1300 m d’altitude sous des conditions climatiques extrêmes. Une ancienne bergerie est transformée en chalet laboratoire. Les associations végétales expérimentées par Charles Flahault vont permettre de définir plus scientifiquement les grandes zones de végétation du monde, faisant ainsi progresser la géographie botanique. Cette expérience marque également la naissance de la phytosociologie, qui étudie l’agencement des plantes par communauté en fonction des conditions du milieu.

 

Un lieu d’expérience scientifique

Charles Flahault mène de nombreuses expériences scientifiques notamment l’étude du comportement des essences au climat de l’Aigoual. Les sapins méditerranéens et le douglas s’adaptent bien à ce milieu, comme la plupart des essences originaires d’Europe, d’Asie Mineure et de l’ouest de l’Amérique du Nord. Par contre, les espèces d’Asie orientale et d’Amérique de l’Est ne s’adaptent pas et dépérissent. Une autre expérience concerne la question suivante : le pin couché présent en limite supérieure des forêts de montagne est-il un pin rabougri en raison des vents violents ou une espèce de pins adaptée à ce milieu ? En plantant au même endroit le pin à crochets et le pin couché, il démontre qu’il s’agit clairement de deux espèces différentes.

Il crée un jardin alpin et un potager d’altitude pour étudier les conditions de développement de ces plantes à l’Aigoual.

Actuellement, les arbres ont plus de 100 ans, ceux qui sont inadaptés ont été éliminés et dépérissent. Il ne reste plus que la moitié des espèces testées à l’époque. Une stèle inaugurée en 1936 rend hommage aux nombreux botanistes qui ont contribué à la recherche scientifique sur le site de l’Hort de Dieu.

Les arbres et la forêt pour tous

https://www.youtube.com/watch?v=26OiKH2Lv0c

À quoi servent nos forêts ?

Émission "C'est pas sorcier" : À quoi servent nos forêts ?

Clé de détermination des arbres

Le site de l'ONF

Une clé de détermination des arbres et de nombreux articles sur les arbres et la forêt

La hulotte

La hulotte

Guide des arbres: n°7 - Le chêne: n°22 - Comment planter un arbre: n°35 - L'épicéa: n°36/37 - L'aulne glutineux: n°51/52 - Arbre fourmilier: n°60 - Petit mystère des grands bois: n°88

Pour en savoir plus

La forêt domaniale de l'Aigoual, de l'objet biologique à l'objet patrimonial: construction d'une identité
de Frédéric Fesquet

Le reboisement de RTM de l'Aigoual en Cévennes

O. Nougarède, D. Poupardin et R. Larrère - 1988 -

Le massif domanial de l’Aigoual cent ans après Georges Fabre - Jean-Claude Guérin 2011

Plan de gestion de l'aménagement de l'Aigoual de l'ONF - 2017-2036

La forêt domaniale de l'Aigoual de Roger Frances - 1985