La représentation en relief de la carte à 1/25 000 de l’IGN sur Géoportail montre bien comment les courbes de niveau représentent le relief autour du Pompidou.

La nouvelle carte IGN de France au XX siècle – Création de l’IGN – Lecture de carte IGN autour du Pompidou et de la can de l’Hospitalet.

Carte IGN de France – XXe siècle – Géographie  

1 heure

Le Pompidou – La Can de l’Hospitalet

Lecture de cartes

Au début du XXe siècle, la nouvelle carte de France a été levée et publiée au 1/50 000 et au 1/20 000 par les officiers du Service géographique de l’Armée. À partir de 1940, l’IGN, Institut Géographique national est créé et réalise une nouvelle carte de base à l’échelle 1/50 000 et 1/25 000 qui sera déclinée sous de nombreuses versions. Nous proposons des lectures de cartes IGN à différentes échelles autour du Pompidou et de la Can de l’Hospitalet.

Le Service géographique de l’armée

Dès 1885, des brigades topographiques du génie dépendant des corps d’armée commencent à lever des plans directeurs autour des places fortes à 1/20 000 à partir des techniques modernes. La commission de topographie décide de réaliser une carte de France à 1 : 50 000 sur la base de ces nouveaux levés jugés scientifiques et conformes au réseau du nivellement général de la France. En 1898, le Service géographique entreprend une « Nouvelle Triangulation de la France » et celle de la « Nouvelle carte à grande échelle ». Le projet d’une carte en couleur et en courbes de niveau présenté par le colonel Berthaut en 1900 devant le Congrès national de géographie suscite l’enthousiasme. Les premières cartes à 1/50 000 paraissent en 1906. En 1914, 43 cartes ont été publiées, puis une par an de 1914 à 1924…. Disposant de peu de moyens, sa progression est lente. Elle se heurte à l’impossibilité de coordonner les travaux du Service géographique de l’Armée d’une part et ceux du service du Cadastre d’autre part. En 1922, une nouvelle série financée sur les fonds propres du Service géographique de l’Armée est formalisée et publiée à l’échelle 1/50 000 puis à 1/20 000. En 1937, le Service géographique de l’Armée se réorganise avec la création d’un corps d’ingénieurs géographes, simplifie la carte et, en 1939, 165 feuilles sont publiées.

La création de l’IGN, Institut Géographique national et la carte de base

Le Service géographique de l’Armée est dissous dès le début de l’occupation en 1940 pour sauvegarder le patrimoine cartographique français et poursuivre ses travaux. L’Institut Géographique national est créé et rattaché aux Travaux publics. À partir de 1940, la photogrammétrie aérienne se développe et accélère le rythme des levés des cartes. En 1952, l’échelle 1/25 000 remplace le 1/20 000 et une quatrième couleur pour représenter la végétation est adoptée, mais les courbes de niveau utilisées sont encore celles des levés à l’estime de l’État-Major entre 1832 et 1868. En 1956, toute la France est couverte par les cartes publiées au 1/50 000.

À partir de 1964, une version allégée du 1/25 000 est adoptée pour accélérer la cadence. Mais dès 1968, l’IGN ré-adopte des méthodes plus rigoureuses. La carte est améliorée en 1972 et la nouvelle carte de France, carte de base à 1/25 000 a été achevé en 1980. Entre 1945 et 1980, le dessin de la carte de France à 1/25 000 était réalisée par une centaine de femmes, à domicile, sous contrat avec l’IGN. La carte de base est ensuite tenue à jour à l’échelle 1/25 000 et 1/50 000 par des programmes annuels de révision (modification du fond de carte) ou de réfection (reprise de la réalisation de la carte).

En 1976, un nouveau découpage est-ouest du 1/50 000 permet de normaliser les cartes à 1/25 000. Son inconvénient est de ne pas tenir compte des utilisations touristiques et économiques de ces cartes. Dès 1983 la série 1/25 000 se distingue en série bleu normale est-ouest et des séries bleues touristiques, indiquées par un point violet sur la couverture. En 1989, la série TOP 25, mieux adaptée aux utilisateurs, remplace la série au point violet.

À partir de 1986, la carte devient numérique. En 2006, l’IGN ouvre le service Géoportail et en 2007, celui de « La carte à la carte » permettant la visualisation des cartes sur le web et leur personnalisation à la demande. En 2012, l’IGN fusionne avec l’Inventaire forestier national (IFN) et devient l’Institut national de l’information géographique et forestière. L’avenir s’ouvre sur le développement d’applications cartographiques liées aux nouvelles pratiques d’utilisation des smartphones.

 – Le Pompidou vu du ciel –
Images prises par Frédéric Bertho et son drone Zébulon

 

Autour du Pompidou et de la Can de l’Hospitalet

Si l’on reprend le secteur du Pompidou qui a illustré larticle sur les courbes de niveau, nous pouvons comparer la représentation du relief en hachures caractéristique des cartes d’État-Major et celle en courbe de niveau de la nouvelle carte de base à l’échelle 1/25 000 et 1/50 000. Bien que plus abstraites, ces dernières cartes sont beaucoup plus précises et plus lisibles et permettent de reconstruire le secteur en trois dimensions comme dans la réalité.

 
 
La carte à 1/250 000 montre les grands éléments morphologiques du secteur. Au nord-ouest de la carte, nous observons clairement le Causse Méjean, plateau délimité par des falaises abruptes dont le relief est souligné par des ombrages. Le flanc oriental du Causse est séparé d’un petit causse, la Can de l’Hospitalet, qui se prolonge par la Can de Ferrières puis de Balazuègnes, par une vallée d’une orientation proche de nord-sud, la vallée du Tarnon. À partir de la Can de l’Hospitalet partent deux vallées principales orientées NW-SE, la Vallée française et la vallée Borgne. Plus au nord, la N106 suit la vallée de la Mimente. Entre les deux vallées, sur la ligne de crêtes se trouve la corniche des Cévennes avec le Pompidou juste avant de monter sur le causse de la Can de l’Hospitalet.
La carte à 1/50 000 centrée sur le causse de la Can de l’Hospitalet détaille la forme du Causse et sa jonction avec la ligne de crête où passe la corniche des Cévennes. Le village du Pompidou est situé à cette jonction, juste au-dessus de l’un des bassins versants de la vallée Borgne, qui alimente le valat de la Loubière. À l’ouest, au pied de la Can de l’Hospitalet, un autre bassin versant alimente le valat de Rieuvert. Ces deux valats se jettent dans le gardon de Saint-Jean, dont le bassin versant d’origine se situe plus à l’ouest, sous la Can de l’Hospitalet au niveau de Bassurels. À cette échelle, les courbes de niveau apparaissent bien visibles.  
Sur la carte à 1/100 000, on distingue plus clairement l’extrémité SE du Causse Méjean, la vallée du Tarnon et la Can d’Hospitalet. À cette échelle, les bassins versants de la vallée française au NE de la carte et ceux de la vallée Borgne au SE de la carte sont bien bien visibles. Le tracé des rivières, des routes et des chemins de randonnée apparait clairement.
La carte à l’échelle du 1/25 000 montre en détail la morphologie des bassins versants, l’apparition des valats, la présence des sources. Les courbes de niveau en orangé marquent le relief souligné par les ombrages. Elles indiquent la ligne de même altitude, soulignée tous les dix mètres en trait fin, tous les 50 m en trait plus fort. Ainsi le Pompidou présente un point côté à 772 m d’altitude, en allant sur Saint-Flour, on visualise la descente dans les courbes de niveau jusqu’à l’église cotée à 689 m. En suivant la corniche à partir du Pompidou, le tracé recoupe les courbes de niveau à 800 m, puis 850 m, jusqu’à la crête notée vers 900 m. Puis l’on continue à monter, le long des courbes de niveau sur la carte, le long des flancs du Causse de l’Hospitalet sur le terrain, pour arriver en haut du Causse à plus de 1000 m d’altitude. À cette échelle, la précision des courbes de niveau, du tracé des routes, pistes, chemins de randonnée et de la toponymie permettent de se projeter à partir de la carte comme si l’on circulait directement sur le terrain au milieu du paysage.  

La réalisation de la carte topographique de l’IGN au tournant du XXIe siècle.

La réalisation de la carte topographique de l'IGN au XXe siècle
L'exposition : La carte dans tous ses états en Cevennes

La carte dans tous ses états en Cévennes

Qu’est-ce qu’une carte ? À quoi sert-elle ? Comment s’orienter et retrouver son chemin ? L’exposition, « La carte dans tous ses états en Cévennes », illustrée par les cartes des Cévennes, donne un état des lieux de la cartographie au tournant du XXIe siècle, avant l’arrivée des smartphones et des GPS.
Logo de Geoportail

GEOPORTAIL

Pour visualiser toutes les cartes et images sur un lieu donné : > Les cartes Cassini (XVIIIe siècle) > Les cartes d’État-major (XIXe et XXe siècle) > Les cartes topographiques de l’IGN > Les photographies aériennes (1950-1965 et actuelles) > Les cartes en relief > Les cartes géologiques > Les limites administratives et des parcelles cadastrales > Une multitude de cartes thématiques : sols, risques naturels, forêts, agriculture, espaces protégés….
Openstreetmap : La carte en licence libre

OPENSTREETMAP

Pour visualiser et utiliser toutes les cartes d’OpenStreetMap sur un lieu donné en LICENCE LIBRE : > OpenStreetMap est bâti par une communauté de cartographes bénévoles qui contribuent et maintiennent les données cartographiques partout dans le monde. > OpenStreetMap fournit les données cartographiques pour des milliers de sites web, d’applications mobiles et d’appareils utilisables gratuitement sous licence libre.  

La cartographie pour tous

Cartographie et orientation

Randonner en Cévennes sans se perdre - Guide d’orientation et de lecture de cartes

Le guide d'orientation et de lecture de carte OFFERT "Randonner en Cévennes sans se perdre"

Apprenez à vous orienter et à lire une carte topographique comme si vous cheminiez dans le paysage. Le guide est proposé gratuitement en téléchargement, exclusivement en version numérique PDF

Emission "C'est pas sorcier" sur la cartographie

La cartographie

Émission « C’est pas sorcier » sur la cartographie

Emission "C'est pas sorcier" sur la cartographie et l'orientation

Orientation et cartographie

Émission « C’est pas sorcier » Quand les déboussoles perdent le Nord

Histoire de la cartographie

La carte de Saint Belec, dalle gravée de schiste (photo Denis Gliksman, Inrap)

La carte de Saint Belec

Dalle gravée dans le schiste (photo Denis Gliksman, Inrap)

À LIRE > La plus ancienne carte d'Europe ? Inrap Institut national des recherches archéologiques préventives

À ÉCOUTERLa plus ancienne carte en Europe est-elle bretonne ? Carbone 14, le magazine d'archéologie de France Culture (28 mn)

Les cartes de Cassini - Une épopée cartographique réalisé par Alain Jomier pour l'émission "Le dessous des cartes" d'Arte.

Les cartes de Cassini - Une épopée cartographique

Documentaire réalisé par Alain Jomier pour l'émission "Le dessous des Cartes" d'Arte (12 mn)

Collection de cartes de David Rumsey - Carte de France de Cassini

La collection de cartes de David Rumsey

La plus grande collection de cartes numérisées en haute définition dont toutes les feuilles de la carte de Cassini

Les vidéos sur la cartographie des Cévennes

de Frédéric Bertho sur la chaîne Youtube "Ces portes qui donnent"

La carte des chemins royaux, Nolin 1703 : L'histoire de "la révolte des camisards, une guerre médiatisée"

Incendies de forêt : Une carte au secours des arbres ?

 

La carte Cassini : L'histoire de la carte et du pic Cassini

La carte Michelin et l'histoire de l'essor du tourisme en Cévennes.

"R.L. Stevenson en Cévennes : le secret de sa carte enfin dévoilé ?"

"Le Bonheur des voyageurs égarés"

Pour en savoir plus

Carte des Cévennes

La carte du Bas Languedoc de J. de Bens, - 1626

La carte du Bas Languedoc de J. de Beins, 1626 (Bib. Nat., Cartes et plans, Ge DD 2987, 656 format 67,5cm * 75 cm)

 

Carte d'Etat-Major de R.L. Stevenson pour son voyage à travers les Cevennes avec un ane

La carte d'État-Major de R.L. Stevenson pour son "Voyage avec un âne à travers les Cévennes "

Carte de Sercamanen,1628

La carte de Sercamanen,1628 « Carte des Sevennes, des diocèses de Montpellier, Nismes, Uzès, Viviers, Lodève, Mende et de partye d’Agde ». Ingénieur et géographe du Roy. Échelle 1/320 000e. (Archives nationales. Archives de la marine, 6 JJ 72, 102).

 

Carte des réserves biologiques integrales (RBI) existantes ou en projet au sein du Parc national des Cevennes

Carte des réserves biologiques integrales (RBI) existantes ou en projet au sein du Parc national des Cévennes - Juin 2011

 

La carte des Cevennes de Nolin - 1703

Carte de Nolin - 1703 - Édition française - Musée des Vallées cévenoles (48,7 cm * 42 cm).

Carte des lieux et des déplacements d'antifascistes allemands en Cévennes

La carte des lieux et déplacements des maquis d'antifascistes allemands en Cévennes (Florence Arnaud, 2008).

Carte des forêts anciennes du Parc national des Cevennes - août 2017

Carte des forêts anciennes du Parc national des Cévennes - août 2017

 

Carte des Cévennes de Cassini - XVIIIe siècle

Carte des Cévennes de Cassini - XVIIIe siècle (coll. IGN)

Carte des Cévennes d'État-Major (XIXe siècle)

Carte des Cévennes d'État-Major - XIXe siècle (coll. IGN)

Cartes des excursions dans les gorges du Tarn illustrées de l'abbé Solanet (1893).

Carte des excursions dans les gorges du Tarn illustrées de l'abbé Solanet (1894)

Évolution du tracé des gorges du Tarn sur la carte Michelin de 1920 à 2022

Cartes de Demain

Terra Forma

Manuel de cartographies potentielles de Frédérique Aït-Touati, Alexandra Arènes et Axelle Grégoire.

Livre "Atlas" du philosophe Michel Serres

Atlas

"Atlas" de Michel Serres - 1996 - Édition Flammarion - épuisé -

 

Éléments de bibliographie

G

Bibliographie sur la cartographie et les cartes des Cévennes

(en cours de réalisation)

Jean Picard, une vie dans l’ombre

Exposition de l’Observatoire de Paris

Les débuts de la cartographie scientifique

Suzanne Débarbat et Simone Dumont. Observatoire de Paris (CFC, 1996).

La carte de France

par Monique Pelletier (CFC, 1986).

La cartographie de base de la France

J Carré, IGN, (CFC, 1979)

Jean-Dominique Cassini

Exposition, dossier pédagogique et bibliographie sur Jean-Dominique Cassini et la cartographie au temps de Cassini

Cartographie et pouvoir sous les règnes de Louis XIV et Louis XV

Monique Pelletier – CFC, Compte-rendu de la réunion du 16 mars 1994 sur le thème de « la cartographie et le pouvoir dans l’histoire de la cartographie ».

Carte topographique de la France de 1/80 000 dite carte d'Etat-Major

Exposition sur la carte d’État-Major, Bibliothèque de Fels, 2009-2010

La carte topographique française de 1887 à nos jours

Gérard Chappart et Nicolas Reynard, IGN, (CFC, 2007)

Vous aimez decouverte-cevennes.fr !

Adhérez et rejoignez nous !